UN PEU D'HISTOIRE !

Joseph Hubertus Pilates (1880 – 1967) , l’inventeur de la Méthode Pilates, est un enfant chétif, souffrant de rachitisme, d’asthme, et de rhumatisme articulaire. Afin de retrouver la santé, aidé par une mère naturopathe et un père gymnaste, il se met à étudier l’anatomie.

Il imagine alors que la santé mentale et physique sont reliées, et étudie des disciplines à l’époque très exotiques telles que le yoga , les arts martiaux mais aussi la gymnastique et la boxe, incorporant également des formes grecques et romaines anciennes d’exercices physiques. Il est persuadé que le style de vie « moderne » (mauvaise posture, respiration incorrecte, exercices ignorant les muscles posturaux…) est un élément qui participe à une santé fragile.

Joseph déménage en 1912 en Angleterre où il boxe professionnellement, et enseigne l’auto-défense dans les écoles de police et à Scotland Yard.

Fait prisonnier pendant la guerre dans un camp d’internement, c’est là qu’il développe le concept de ses « machines », réalisant l’efficacité qu’il pourrait en obtenir.

En 1926 il part pour New York et fonde avec sa femme Clara leur premier studio de Pilates, où il enseigne sa méthode de conditionnement physique qu’ils appellent alors « La Contrology ».

Nombre de fervents adeptes suivent cette méthode alors révolutionnaire, qui met l’accent sur la respiration dans l’exercice, et un accord entre le mental et le physique dans la pratique. Les sportifs deviennent adeptes du Pilates, celui-ci leur permettant une rééducation accélérée des diverses blessures inhérentes à leur travail, et également de se renforcer.

Danseurs et chorégraphes légendaires, Martha Graham et George Balanchine, sont tous deux des inconditionnels du Pilates et envoient régulièrement leurs élèves au studio de « Uncle Joe ».

Le studio Pilates devient rapidement l’endroit le plus prisé de New York pour se remettre en forme et attire sportifs, célébrités, show-biz..
En 1941, Romana Krysanowska danseuse, se blesse à la cheville et, suite à un conseil de George Balanchine, étudie et se rééduque avec Joseph Pilates. Impressionnée par les résultats obtenus, elle décide d’étudier avec Joseph Pilates . Elle restera à ses côtés jusqu’à la mort de celui ci en 1967.

Il décède accidentellement à l’âge de 87 ans .
Romana ayant été personnellement désignée par Joseph Pilates pour continuer à enseigner et transmettre la méthode, elle formera des dizaines de professeurs dans le monde entier jusqu’à son décès en 2013 .

C’est sa fille Sari Mejia Santo qui a également étudié avec Joseph Pilates depuis son plus jeune âge, qui continue aujourd’hui à faire vivre l’authentique méthode.

Les professeurs certifiés par la méthode Romana’s Pilates sont donc les garants de la méthode originelle.